Le roi est vivant, mort aux 99% !

Pas d’apéro sur la pelouse avec les copains-copines ce soir. Pas de subséquente dépression non plus. On suit Ruffin, on lit Lordon, on se motive. Enfin, quand je dis « on »…

On a donc décidé de noter toutes les horreurs que notre nouveau roi allait infliger au petit peuple. Tous les faits d’armes dont le banquier magique pourra se targuer à la fin de sa sainte mission pour le Grand Capital. Tout ce qui me donnera envie de te dire, à toi qui as voté Macron au premier tour : tu l’as voulu, tu l’as eu. Un grand coup dans ton absence de conscience collective, dans ta léthargie « apolitique », dans le béat bonheur que t’apporte ton ignorance choisie. Eh oui coco, cocotte, je sais que tu as fait des études, que tu as internet, et que tu as tout ce qu’il faut pour savoir, pour comprendre. Tu es responsable, et je compte bien faire mon possible pour que tu ne l’oublies pas.

Mais aussi, il faut bien le dire, ce sera un salvateur exutoire autant qu’un stylistique exercice pour on : on ne se refait pas, et en attendant de refaire le monde, l’alcool ne suffira plus.

Au fait, dans le sous-titre, tu remarqueras qu’il n’y a pas de majuscule à « lumières ». C’est voulu.

Cher-ère voisin.e de cette planète qui ne semble pas près d’en finir de mourir, si toi aussi tu aimes regarder derrière certains rideaux, si tu as des infos, des niouses, des articles sympatoches, ne te gêne surtout pas pour me les envoyer !

Allez, bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *